livios logo

Des labels énergétiques plus efficaces réduisent les factures d’énergie

énergie


© Milieu Advieswinkel  

Savez-vous jusqu’où vos appareils sont écoénergétiques ? Vous le découvrez en lisant leur label allant de A+++ à G. Bientôt, vous pourrez oublier ces plus, car un nouveau label est à l’étude. L’efficacité énergétique sera alors graduée de A à G peut-on lire dans le Knack.

Plus de clarté

Les appareils ménagers sont de plus en plus économes en énergie. Le nouvel indicateur d’efficacité énergétique devrait être plus clair pour le consommateur. En effet, aujourd’hui, rares sont ceux qui peuvent expliquer la différence entre A et A+, mais pas plus la différence entre A et B. Les plus allant disparaître, un A+++ deviendra par exemple un C et un simple A retombera à G dans l’échelle de valeurs.

Toujours pas clair ? Une explication sera sans doute nécessaire. En outre, une base de données reprenant toutes les informations pertinentes sur la consommation des appareils utilisant de l’eau et de l’énergie sera proposée en ligne.

Une facture énergétique plus basse

Notre facture énergétique devrait en profiter. Selon la Commision, les consommateurs pourraient économiser entre 10 et 30 milliards d’euros d’ici 2030. « C’est aussi une source d’inspiration pour les fabricants qui, de cette manière, proposeront des produits plus efficaces en consommation d’énergie » se réjouit Lieve Wierinck, députée européenne sous bannière Open VLD.

Des doubles labels

Bart Staes de chez Groen est satisfait de cet accord, mais ne l’est pas des délais. « Les labels des produits ‘blancs’ et des téléviseurs n’apparaîtront qu’en 2020 dans les magasins. Ceux des aspirateurs et des séchoirs devront attendre fin 2024. Quant aux appareils de chauffage et les boilers, ils attendront jusqu’en 2030 » estime Bart Staes.

« Les deux labels coexisteront durant un certain temps, et cela ne mènera qu’à de la confusion. Nous espérons que la Commission européenne passera à l’action le plus rapidement possible. Plus tôt cela sera mis en place, plus les consommateurs profiteront de l’expérience. Il n’y a aucune raison de retarder les choses jusqu’en 2030 » finit Bart Staes. 

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/electricite/plan-declairage/45310/des-labels-energetiques-plus-efficaces-reduisent-les-factures-denergie/