Installer et entretenir une pompe à chaleur : à quoi faire attention ?

Que suppose l'installation d'une pompe à chaleur ? Et quelles sont les informations importantes à connaître ? L'entretien est aussi important. Comparée à une chaudière au gaz ou au mazout classique, une pompe à chaleur ne nécessite que très peu d'entretien. Il ne faut pour autant pas négliger certains aspects.

1. Installation

Installation technique

L'installation d'une pompe à chaleur ne prend pas plus de temps que l'installation d'une chaudière au gaz ou au mazout classique. Les installations sanitaires se présentent de la même manière et le montage d'un chauffage de sol ou mural se passe en principe aussi de la même manière. Dans la plupart des cas, les travaux nécessitent un à deux jours ouvrables maximum.

Installation du réseau de captation (puits ou réseau de conduites)

Tenez compte de l'aménagement du réseau de captation horizontal ou vertical si vous choisissez une pompe à chaleur géothermique. S'il s'agit d'un réseau de captation vertical, le forage de puits est nécessaire (il est le plus souvent réalisé par un sous-traitant du chauffagiste). Ces travaux peuvent être réalisés pendant ou avant le gros oeuvre, ou simultanément à l'installation technique. La première option est la plus pratique, tant au niveau du planning que de l'accessibilité du chantier de construction. L'aménagement d'un réseau de captation horizontal demande plus de temps. En revanche, vous pouvez éventuellement le réaliser vous-même. Pour être certain, prévoyez deux jours ou plus et louez une bonne pelleteuse.

Rénovation

Dans une habitation existante, l'installation d'une pompe à chaleur est plus compliquée. Surtout si vous remplacez en même temps vos radiateurs ou que vous combinez différents systèmes d'émission. Cela suppose plus de travaux de réglage, plus de frais de matériaux et plus de main-d'oeuvre.

Vous êtes en train de construire ou rénover, mais ne disposez pas du budget pour une pompe à chaleur ? Tenez compte de ces points importants pour vous permettre par la suite une transition plus aisée.

2. Entretien

Contrôle obligatoire du circuit frigorifique

N'oubliez pas de faire contrôler chaque année le circuit frigorifique de l'installation de la pompe à chaleur par un technicien frigoriste agréé. Ou tous les 24 mois si le système est équipé d’une détection automatique des fuites. Cette obligation vaut aussi pour des systèmes hermétiquement fermé contenant moins de 6 kilos de réfrigérant (la plupart des pompes à chaleur géothermiques). Beaucoup de fabricants vous obligent à recourir à l'un de leurs installateurs pour effectuer l'entretien si vous voulez bénéficier de la garantie.

Nettoyage de l'unité extérieure

Si vous avez une pompe à chaleur air/air ou air/eau, nettoyez régulièrement l'unité extérieure et enlevez régulièrement la poussière et les feuilles. De cette manière, vous assurez une bonne adduction d'air. Faites-le une à deux fois par an.

Contrôlez régulièrement la pression dans le vase d’expansion ainsi que le système de mise sous pression dans l’installation. Les pressions sont aisément contrôlables via les jauges et autres manomètres. Consultez le manuel du fabricant pour déterminer les valeurs correctes.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux