livios logo

Quelle rentabilité pour le photovoltaïque en 2021 ?

Vous rénovez votre maison et envisagez d’installer des panneaux solaires. Mais de quelles aides et primes pourrez-vous encore bénéficier ? Et, cumulées aux économies réalisées sur votre consommation d’électricité, seront-elles suffisantes pour amortir votre investissement ?

En Wallonie

Le système du compteur qui tourne à l’envers est toujours d’actualité en Wallonie : vous ne payez que le solde net de l’électricité que vous prélevez sur le réseau. Donc, si vous injectez autant d’électricité que vous en prélevez, vous ne payez rien. Toutefois, depuis le 1er octobre 2020, vous payez un tarif prosumer pour l’utilisation du réseau de distribution. Le montant varie selon le gestionnaire de réseau, mais vous pouvez tabler sur une moyenne de 280 euros par an.

En 2021, le gouvernement wallon prendra encore en charge la totalité de ce montant, alors que son intervention plafonnera à 54,27 % en 2022 et 2023 pour disparaître totalement dès 2024. Il existe également le compteur double flux ou bidirectionnel, dont l’installation est entièrement prise en charge par la Région. Ce type de compteur enregistre séparément les quantités d’électricité prélevées et injectées, et vous permet d’opter pour le système de « compensation partielle ». Il calcule votre prélèvement brut sur le réseau : plus vous consommez l’électricité autoproduite, moins vous payez de frais de distribution, évitant ainsi le tarif prosumer.

Installateur de toiture de panneaux solaires 800x600


© Getty Images  

800x600 panneaux solaires maison maison

Photo Eandis cvba
  

À Bruxelles

À Bruxelles, le compteur tournant à l’envers a fait place, en 2020, au système de « compensation partielle ». Cela signifie que le petit producteur (jusqu’à 5 kWc) paye une contribution au réseau basée sur l’électricité qu’il prélève. Cette contribution n’est donc pas compensée par l’injection de l’électricité autoproduite et non consommée dans le réseau. Les autres éléments de sa facture – dont l’électricité elle-même ainsi que les taxes et cotisations – sont calculés en fonction de la quantité nette consommée (autrement dit : la différence entre l’électricité prélevée et l’électricité injectée).

Depuis 2014 déjà, la Wallonie et la Flandre n’ont plus délivré aucun certificat vert pour les nouvelles installations résidentielles. En revanche, la Région de Bruxelles-Capitale continue, aujourd’hui encore, à délivrer des certificats pour les nouvelles installations, mais en a réduit le nombre depuis ce 1er janvier 2021. Pour une installation privée d’une capacité allant jusqu’à 5 kWc, vous en recevrez 2,4 par mégawattheure produit, contre 3 précédemment, soit une réduction de 20 %. En son temps, Bruxelles avait décidé d’introduire un tarif prosumer, mais le projet est à nouveau mis en suspens.

On notera encore que plusieurs communes accordent des primes supplémentaires pour l’installation de panneaux photovoltaïques. Pour plus d’informations, adressez-vous au service de l’urbanisme ou de l’environnement de votre commune.

En Flandre

Depuis ce 1er janvier 2021, toute nouvelle installation photovoltaïque doit être connectée à un compteur numérique. Ce type de compteur ne tourne pas à l’envers lorsque vous injectez votre surplus d’électricité dans le réseau. Bien entendu, l’électricité que vous injectez vous est payée, mais à un tarif bien moindre que celui appliqué à celle que vous prélevez. La raison en est que 65 % du prix de l’électricité est constitué des coûts de distribution et de transport, de taxes et de cotisations, coûts qui ne sont pas imputés lorsque vous injectez de l’électricité dans le réseau.

Tout n’est pas noir pour autant. En effet, si vous détenez un compteur numérique, le tarif prosumer ne vous est plus applicable (ce qui est le cas avec un compteur qui tourne à l’envers : vous payez alors pour l’utilisation du réseau de distribution). L’économie annuelle moyenne s’élève à près de 300 euros. En outre, le gouvernement flamand a introduit au 1er janvier 2021 une prime unique à l’achat de panneaux photovoltaïques. La demande, son traitement et le paiement sont effectués par Fluvius. Le montant maximum de la prime est fixé à 1.500 euros et ne peut jamais dépasser 40 % du prix total de l’investissement. On notera que cette prime diminuera de 25 % dès 2022, et continuera à diminuer les années suivantes dans la même proportion, pour s’éteindre en 2024.

En 2021, la prime est de 300 euros par kilowatt-crête (kWc)pour une installation jusqu’à 4 kWc. Si l’installation fournit une puissance supérieure, le montant par kWc supplémentaire est fixé à 150 euros, jusqu’au plafond de 6 kWc au-delà duquel vous ne recevez rien. La prime pour une installation moyenne de 14 panneaux photovoltaïques d’une capacité de 4,5 kWc s’élève donc à (4 x 300 euros) + (0,5 x 150 euros), soit 1.275 euros. Attention : cette nouvelle prime n’est accessible qu’aux personnes qui étaient déjà connectées au réseau de distribution de Fluvius avant le 1er janvier 2014. Une nouvelle installation n’est donc pas éligible.

Retour sur investissement par Région

Tenant compte des particularités de chaque Région, Engie a calculé la rentabilité d’une nouvelle installation photovoltaïque en 2021. Le fournisseur d’énergie se base sur une installation classique comptant 14 panneaux de 4,5 kWc pour une famille qui consomme annuellement 4.000 kWh :

  WallonieBruxellesFlandre
Investissement 5.500 euros 5.500 euros 5.500 euros
Tarif prosumer Croissant jusqu'à 280 euros / /
Subvention / 900 euros (certificats verts pendant 10 ans) 1.275 euros (prime unique à l'investissement)
 Économie annuelle 1.050 euros 500 euros 430 euros
Amortissement 6 ans  4 ans 9 ans

Sachant que les panneaux solaires ont une durée de vie d’environ 25 ans, investir dans une installation photovoltaïque reste intéressant dans les trois Régions. Plus vous consommerez d’électricité autoproduite, plus vous rentabiliserez votre installation.

Source : Je vais Construire

14 choses à savoir sur énergies renouvelables

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/energie/energies-renouvelables/quelle-rentabilite-pour-le-photovoltaique-en-2021/?utm_source=7sur7&utm_medium=partnersite&utm_term=&utm_content=a043561&utm_campaign=content