Comment lutter contre la hausse vertigineuse des prix de l’énergie ? “Il n’existe aucun remède miracle, mais bien quelques quick wins”

Les prix du gaz et de l’électricité continuent de battre des records. Et qui sait si nous ne serons pas bientôt confrontés à une pénurie de gaz ? Aujourd’hui que pouvez-vous faire pour vous prémunir des prix élevés de cet automne ? Nous avons posé la question à Charlotte van de Water et Guy Gommeren de la fédération de l’industrie technologique Agoria.

Ne réfléchissez pas seulement à court terme

“Il n’existe actuellement aucun remède miracle, vous devez rester réaliste. Mais il ne faut pas négliger les quick wins, ces petites choses que vous pouvez entreprendre”, déclare Charlotte van de Water, projectmanager Construction climatiquement neutre chez Agoria. “Mais en plus de vous concentrer sur une solution à court terme, vous avez intérêt aussi à examiner de quelle manière celle-ci peut contribuer à une solution à long terme.”

“Si vous pensez exclusivement à court terme, vous risquez de devoir payer pour des travaux que vous devrez à nouveau faire ultérieurement parce qu’ils ne répondent plus aux normes en vigueur”, déclare Guy Gommeren, senior business group leader Building Technology chez Agoria. “Il faut éviter ces frais supplémentaires ou doubles.”

“Lors de l’isolation du sol du grenier, par exemple, vous devrez idéalement prévoir déjà les gaines de ventilation, câbles électriques et tuyaux pour une pompe à chaleur. Si vous ne le faites pas, vous devrez lors de travaux ultérieurs - comme l’installation d'une pompe à chaleur – à nouveau ouvrir l’isolant que vous avez placé. Même chose pour la menuiserie extérieure. Vous pouvez aussi déjà songer à placer des câbles électriques pour une protection solaire ou des volets futurs, afin d’éviter de devoir pratiquer par la suite des saignées.”

Lisez également : Pas le budget disponible pour une pompe à chaleur ? Comment faire pour conserver toutes les options ouvertes ?

Point de départ : demander le certificat PEB

Un certificat PEB indique à quel point votre habitation est déjà climatiquement neutre et ce qu’il faut faire pour atteindre un meilleur score PEB. “Selon le type d’habitation, ce certificat coûte de 200 à 300 euros”, précise Charlotte van de Water. “Ensuite, vous pouvez commencer à songer à ce que vous souhaitez et au budget que vous voulez consacrer à la rénovation. Après, informez-vous auprès d’experts comme des architectes, conseillers en rénovation et fabricants, avec lesquels vous allez élaborer un plan par étapes pour avoir une vision des travaux à plus long terme.”

Article à lire : Quels travaux d’isolation faites-vous en premier lieu ? Et quels travaux peuvent attendre plus longtemps ? Vers une maison basse énergie en 4 étapes

Quick wins

Au propriétaire d’une habitation qui n’est pas encore éco-énergétique préoccupé par la hausse des factures d’énergie cet automne, Charlotte van de Water et Guy Gommeren réservent quelques quick wins. Il s’agit d’interventions ou d’achats minimes qui représentent un moins gros investissement.

Systèmes de chauffage rapides à installer

Certains systèmes de chauffage, comme les appareils de chauffage électriques ou les panneaux infrarouges, sont adaptés pour produire l’appoint de chauffage des espaces spécifiques. Vous pouvez par exemple placer un panneau infrarouge sous votre bureau : vous enclenchez celui-ci, lorsque vous travaillez et vous l’éteignez en quittant votre poste. Le système de chauffage central peut par conséquent être réglé à une température inférieure. “Compte tenu également des prix exorbitants de l’électricité, il est certainement recommandé de bien vous renseigner sur la consommation du panneau infrarouge. Pour plus d’informations sur les caractéristiques spécifiques des appareils, informez-vous chez le fabricant”, nuance Guy Gommeren.

Équiper les radiateurs de vannes thermostatiques

“Beaucoup de radiateurs sont équipés de simples vannes on/off qui ne permettent pas de régler la température de manière flexible. Et vous risquez ainsi de gaspiller beaucoup d’énergie. En équipant vos radiateurs de vannes thermostatiques, vous évitez ce gaspillage d’énergie. Ces vannes règlent la quantité nécessaire de chaleur en s’adaptant et en allumant / éteignant le radiateur en fonction des besoins.”

Solutions d’automatisation

“Vous pouvez aussi relier votre système de chauffage existant à un système de régulation automatique. Grâce à ce dernier, vous pouvez faire en sorte que le chauffage - ou d’autres appareils électriques - se coupe automatiquement lorsque vous n’êtes pas chez vous.” Il existe actuellement sur le marché un vaste choix de systèmes de régulation. Pour l’automatisation de votre système de chauffage, vous en trouverez notamment dans l’offre des fournisseurs d’énergie. La BOXX d’Engie en est un exemple. En fonction de la formule énergétique choisie, le prix varie de la gratuité à 298 euros pour l’installation et 6,50 euros par mois de frais d’abonnement.

Lisez également : Quel thermostat connecté choisir ?

Lampes led

“Un simple quick win qui ne coûte pas trop cher consiste à remplacer vos lampes halogènes par des lampes led”, propose Guy Gommeren. “Il n’y a rien de spécial à faire, alors que vous pouvez ainsi économiser pas mal d’énergie.”

En guise de conclusion, Charlotte van de Water et Guy Gommeren ajoutent ce petit conseil : “Si vous faites des changements dans votre maison, ne les faites pas uniquement pour aujourd’hui, mais aussi pour demain et pour l’avenir. Ne vous focalisez pas seulement sur votre système de chauffage, mais aussi à un système de refroidissement, car suite aux changements climatiques, nos hivers sont plus doux et les étés plus longs.”

Consultez aussi cet article : Grâce à ces 3 interventions, réalisez la plus grosse économie sur votre facture d‘énergie

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux