Le gouvernement fédéral met en place un paquet énergie à prix réduit. Êtes-vous bénéficiaire ?

Les tarifs de l’énergie semblent hors de contrôle. De nombreux ménages avec un contrat à prix variable voient leurs factures anticipées augmenter. Tandis que les contrats à prix fixe ne peuvent plus être renouvelés. Pour atténuer l’impact financier, le gouvernement fédéral propose un paquet énergie à prix réduit qui s’ajoute à la prolongation des mesures déjà décidées précédemment. En quoi consiste exactement ce paquet ?

En quoi consiste le paquet énergie ?

Pour éviter que les familles ne bénéficiant pas du tarif social se retrouvent dans le froid dans les prochains mois d’hiver, le gouvernement a décidé de leur accorder une remise forfaitaire sur la facture énergétique en novembre et décembre 2022. Concrètement, chaque foyer va bénéficier de 5000 kWh de gaz et de 1500 kWh d’électricité à un tarif réduit, soit 135 euros par mois déduits de la facture de gaz, et 61 euros pour l’électricité, pour un total de 392 euros. Cette remise sera automatiquement réglée par le fournisseur d’énergie via la facture anticipée. Vous n’avez donc rien à faire vous-même.

Lisez aussi : Que pouvez-vous faire pour vous prémunir des prix élevés de cet automne ?

À qui s’adresse-t-il ?

Toute personne ne bénéficiant pas du tarif social recevra ce forfait de base. Cependant, une limite de revenu a été fixée. Toute personne qui gagne plus de 62 000 euros nets par an en tant que personne isolée, ou plus de 125 000 euros nets en couple, devra rembourser une partie de la réduction par imposition. Veuillez noter que vous pouvez ajouter 3700 euros à ce montant limite par personne à charge.

Les personnes sous le taux social étendu ne peuvent donc pas prétendre à cette réduction. Ils paient déjà moins quoiqu’il arrive. Cependant, les personnes encore sous contrat fixe conclu avant le 1er octobre 2021 – le moment où les prix ont commencé à augmenter – ne sont pas concernées.

Jusqu’à quand la réduction est-elle valide ?

Pour le moment, la réduction ne s’applique qu’aux mois de novembre et décembre. Bien que, selon le Premier ministre De Croo, les aides seront réexaminées pour les mois suivants si nécessaire.

Chèque mazout : augmentation de 225 à 300 euros

Pour les familles qui chauffent au fioul, le chèque mazout passera de 225 à 300 euros, et ce, sans aucune condition de revenu. Vous pouvez encore demander ce chèque jusqu’à la fin du mois de mars 2023. Si vous en avez déjà fait la demande, vous n’avez rien à faire de plus. Le montant sera automatiquement augmenté. Les familles qui se chauffent via une installation de combustion commune recevront également un soutien, mais nous n’en connaissons pas encore les détails.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux