livios logo

3 choses que vous devez savoir sur votre facture d'énergie

Notre facture d'électricité a augmenté de 40 % ces dernières années, devenant l'un des plus élevés d'Europe. Cependant, notre courant n'est guère plus onéreux que celui des autres pays. Nombre d'entre nous ignorent l'origine de ce prix élevé. Une étude réalisée par iVOX à la demande de la FEBEG montre que six Belges sur dix ne comprennent pas plusieurs parties de leur facture énergétique. L'organisme de surveillance de l'énergie, VREG, a récemment tiré la sonnette d'alarme pour dénoncer le manque de transparence. Il est grand temps de s'y retrouver dans les factures d'énergie !

Qu'y a-t-il sur une facture d'énergie ?

Nous pouvons largement diviser notre facture d'énergie en quatre parties. Le premier poste est le plus évident : le coût énergétique. C’est le prix réel de l’électricité que vous achetez auprès du fournisseur d’énergie

Les coûts nets constituent une deuxième partie de la facture. Pour dire les choses simplement : le coût nécessaire pour avoir l'énergie chez vous. Vous pouvez également subdiviser les coûts de réseau en tarifs de distribution, tarifs de transmission et tarifs de transport. Ce montant ne va pas au fournisseur, mais au gestionnaire de réseau de distribution

Le troisième coût sur la facture est peut-être le plus flou, à savoir les taxes. Une taxe est en réalité une contribution à tous les coûts et investissements que le gouvernement effectue dans l'intérêt public. Songez, par exemple, aux investissements dans les énergies renouvelables.

Enfin, nous payons également 21 % de TVA sur l’électricité. Il est incroyable de voir que nous payons la TVA sur chaque partie de la facture. Vous payez également 21 % de TVA sur les taxes, qui sont en réalité une sorte d'impôt.

Photo

Photo Getty Images

Pourquoi est-il difficile de savoir ce pour quoi je paie exactement ?

Jusqu'à présent, tout semble clair. Alors, pourquoi, dans la pratique, personne ne semble comprendre sa facture ? Nous le devons principalement aux obligations de service public, en l’occurrence les ODV. C'est le nom sous lequel les taxes sont facturées sur votre facture. La VREG a calculé qu'une famille belge payait en moyenne 330 euros par an pour les ODV, ce qui représente 1,4 milliard d'euros par an. Ce montant va par exemple aux certificats d’énergie verte pour les panneaux solaires et aux points de recharge pour les voitures électriques.

Les fournisseurs et les opérateurs de réseau paient également les ODV et les répercutent à différents endroits sur la facture. Ainsi, le gestionnaire de réseau de distribution récupère le coût des OSP via le tarif du réseau de distribution, c’est-à-dire en dessous des coûts de réseau. Les fournisseurs d'énergie imputent ensuite leurs coûts ODV sur leurs coûts énergétiques. Enfin, une partie des OVD est également indiquée séparément en tant que taxe sur la facture. Presque chaque poste de la facture énergétique est donc supérieur au coût réel, car des taxes sont facturées partout. C'est la raison principale pour laquelle notre facture n'est pas transparente.

Comment puis-je économiser sur ma facture d'énergie ?

Vous devrez de toute façon vous acquitter des taxes et des impôts. Vous ne choisissez pas vous-même le gestionnaire de réseau, vous ne pouvez donc pas vous soustraire aux coûts du réseau. La seule partie de la facture sur laquelle vous exercez une influence est le coût énergétique. Depuis la libéralisation du marché de l'énergie, chacun est libre de choisir un fournisseur. En comparant régulièrement les prix de l'énergie, vous pouvez économiser jusqu'à des centaines d'euros par an.

Vous pouvez également économiser vous-même de l'électricité, par exemple en limitant la consommation au repos et en utilisant des appareils écoénergétiques. Solution un peu plus radicale mais très efficace : si vous avez encore une maison mal isolée, une bonne isolation est le meilleur moyen de réduire votre facture énergétique.


https://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/energie/reglementation/3-choses-que-vous-devez-savoir-sur-votre-facture-denergie/