livios logo

La chaudière parfaite pour l’eau chaude ?

Photo STIEBEL ELTRON
  

Nous isolons de mieux en mieux nos maisons. Dans une maison passive ou basse énergie, le chauffage n’est pas le poste de coût le plus élevé. Mais qu’en est-il de l’approvisionnement en eau chaude ? Prenez les bonnes décisions pour être plus économe.

Il est de plus en plus important d’utiliser des techniques de chauffage de l’eau respectueuses de l’environnement. On y retrouve, par exemple, la pompe à chaleur ou le chauffe-eau solaire. Et ce, même si une chaudière au gaz ou au mazout reste nécessaire, mais alors uniquement comme système de secours en cas de défaillance des énergies renouvelables.

Mais quelle chaudière est réellement une solution d’avenir ? En d’autres termes, quel système représente une bonne base pour plus tard, par exemple, si vous avez le budget nécessaire, le coupler à un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur ?

Une chose est certaine : il s’agit à coup sûr d’une chaudière à condensation, la technologie la plus rentable pour chauffer (l’eau) que ce soit au gaz ou au mazout. On distinguera trois systèmes en termes de fonctionnement.

1. Chaudière combi

Photo Weishaupt s.a.
  

Photo Junkers
  


  

Une chaudière à condensation comprenant une chaudière ou un chauffe-eau intégrés.
Avantage: l’eau n’est chauffée que lorsque vous ouvrez le robinet. Si vous n’utilisez pas d’eau chaude, vous ne consommez pas d’énergie. Le dispositif est non seulement compact, mais aussi bon marché. Du coup, de nombreux promoteurs immobiliers les incluent automatiquement dans leurs projets.
Désavantage: l’eau chaude étant préparée à la minute, vous devrez attendre un peu plus longtemps. En outre, la capacité est limitée. Le système ne fournit en effet qu’une quantité limitée d’eau, et ce, à une température relativement basse. Cela exclut, par exemple, la possibilité de prendre deux bains d’affilée.
Prix: comptez de 1.500 à 2.000 EUR.

2. Chaudière à condensation avec boiler séparé

Dans ce cas, la chaudière à condensation chauffe l’eau qui est ensuite stockée dans un réservoir. Pour une famille de trois à cinq personnes, on recommande généralement une capacité de 130 à 150 litres.
Avantage: ce système offre un confort optimal. Plusieurs personnes peuvent utiliser de l’eau chaude simultanément sans le moindre problème.
Désavantage: stocker de l’eau chaude dans un réservoir entraîne toujours une perte d’énergie si vous ne la consommez pas immédiatement. Cela dit, il faut nuancer cette information parce que les fabricants isolent de mieux en mieux leurs chauffe-eau. En 24 heures, la température de l’eau descend dans le réservoir de seulement 3 à 5°C.
Prix: de 2.500 à 3.000 EUR.

3. Chaudière avec réservoir d’eau intégré

Ce système combine les deux systèmes précédents grâce à un réservoir d’eau chaude intégré. Cependant, il n’offre qu’une capacité limitée (de 60 à 80 litres).
Avantage: si vous n’avez pas besoin de beaucoup d’eau chaude, vous n’avez pas besoin d’un chauffe-eau en plus et vous ne devez pas subir de retards d’eau chaude gênants. Le volume restreint de ce genre d’appareil est pratique dans les habitations de petite taille.
Désavantage: la capacité réduite du réservoir intégré limite la capacité en approvisionnement d’eau chaude. Ce n’est pas vraiment le choix idéal pour les familles moyennes et grandes qui souhaitent bénéficier d’un confort optimal.
Prix: de 2.500 à 3.000 EUR.

Peu de différence en consommation d’énergie

Les trois systèmes possèdent leurs avantages et leurs inconvénients. Même si l’on ne considère que le paramètre de la consommation d’énergie, il n’y a pas de gagnant explicite. La chaudière combi semble, à première vue, efficace, car elle ne chauffe l’eau que quand vous en avez besoin. Mais la différence est négligeable, car les chaudières d’aujourd’hui sont très bien isolées.

Que faire pour élargir le système ?

Vous avez l’intention d’investir dans des alternatives plus écologiques telles qu’une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire ? « La chaudière à condensation avec boiler séparé est alors le meilleur choix. En effet, celle-ci s’intègre parfaitement à un système bivalent ou multivalent » indique Ivan Piette, technicien en chef chez Viessmann.

Un exemple de ce principe qui associe deux ou plusieurs systèmes de production d’eau chaude les uns aux autres : en guise de réservoir à eau, vous utilisez un grand réservoir tampon. Grâce à une spirale inférieure, vous pouvez chauffer l’eau avec de l’énergie solaire puisée depuis des collecteurs placés sur le toit. Une seconde spirale, placée dans le dessus du réservoir, peut être couplée à une chaudière à condensation en cas de besoin. En effet, d’octobre à mars, il peut arriver que l’énergie d’une installation comprenant un chauffe-eau solaire ne suffise pas à remplir les besoins globaux en eau chaude.

-------------------

Plus à ce sujet :
Aidez d’autres bâtisseurs et rénovateurs en partageant cet article

https://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/sanitaire/systemes/la-chaudiere-parfaite-pour-leau-chaude/