livios logo

Que coûte un récupérateur d’eau de pluie ?

Épargner est le mot-clé pour toute personne qui construit ou rénove. Avec une installation de récupération d’eau de pluie, vous épargnez sur votre facture d’eau en utilisant l’eau de pluie pour la toilette, la machine à laver, le jardin… Combien coûte cette installation ? Nous avons posé la question à Philippe Courcelle, Conseiller auprès du gestionnaire de l’eau GEP Watermanagement à Genk. Les prix indiqués sont hors TVA. 

La citerne d’eau de pluie

Quelle doit être la taille de votre citerne d’eau de pluie ? « Conformément à la réglementation, vous calculerez un besoin de 50 litres par mètre carré de toiture. Pour une citerne en béton de 5.000 litres (le volume minimal obligatoire), vous payerez en moyenne 650 euros, pour une citerne en plastique, le prix moyen est de 1.275 euros » explique Philippe Courcelle. 

Le volume maximal autorisé est de 10.000 litres. Une citerne en béton de 10 m³ coûte environ 1.000 euros, 2.360 euros si elle est en plastique. Les prix comprennent le transport, la mise à niveau et le couvercle. »

Vous calculerez la taille de la citerne d’eau de pluie sur base de 50 litres par mètre carré de toiture.

Photo GEP Watermanagement
  

Une citerne d’eau de pluie est en béton ou en plastique.

Photo GEP
  

Le système de pompe

« Le choix de la pompe dépend du type de maison, de la place de la citerne par rapport à la maison et de vos propres souhaits » explique Philippe Courcelle. En moyenne, une pompe à auto-amorçage coûte 500 euros et une pompe submersible dans la citerne coûte environ 710 euros.

« Plus importante est la distance à parcourir et plus il y a d’appareils connectés, donc plus les besoins sont élevés, plus le prix sera important. Vous souhaitez un système de recharge automatique de la citerne avec de l’eau de ville en cas de besoin ? Vous payerez alors 280 euros de plus pour un système de pompe complémentaire. »

Le filtre

« En principe, un filtre à eau de pluie est la partie la plus importante du système pour éviter que feuille et encombrants ne trouvent un chemin vers le fond de la citerne. Ce filtre coûte de 250 à 300 euros. » 

« En outre, nous travaillons toujours avec une aspiration flottante de 80 euros, tant avec les pompes submersibles qu’avec les pompes à auto-amorçage. Un filtre fin coûte environ 180 euros et capturera les dernières particules présentes dans l’eau. » 

« Le choix de la pompe dépend du type de maison, de la place de la citerne par rapport à la maison et de vos propres souhaits »

Photo GEP Watermanagement
  

Le système de commutation 

« Vous souhaitez un système de commutation automatique vers l’eau de ville si la quantité d’eau est très basse ? Ce système ne remplit pas la citerne avec de l’eau de ville, mais possède sa propre petite citerne dans la maison, celle-ci étant utilisée pour la consommation courante » poursuit Philippe Courcelle. « Vous payerez pour cela environ 1.800 euros. » 

Les frais d’installation 

Les coûts de mise en place de votre installation de récupération d’eau de pluie sont difficiles à déterminer, car ils dépendent de la situation de chacun. S’il s’agit d’une nouvelle construction ou d’une rénovation… Si l’endroit est facilement accessible ou pas… Si de nombreux travaux d’excavation sont nécessaires… En cas de rénovation, les coûts sont généralement plus élevés puisque l’installation nécessite le remplacement de certains tuyaux et donc plus de démolitions. Les coûts liés aux matériaux, par exemple les tuyaux, sont limités. 

L’attestation obligatoire

Avant de mettre votre installation en fonction, le fournisseur d’eau doit vérifier le système. La vérification de l’installation intérieure assure que la qualité de l’eau potable ne soit pas affectée par le système sanitaire de la maison. Les deux doivent être strictement séparés. Le prix de cette vérification dépend de votre commune et du fournisseur d’eau. Elle plane autour des 130 euros.

Pour mettre une installation de récupération d’eau de pluie en service, le fournisseur d’eau doit approuver le système.

Photo GEP Watermanagement
  

Les frais d’entretien

« En principe, le système de récupération d’eau de pluie n’a pas besoin de beaucoup d’entretien, les coûts sont donc limités. Vous devez simplement ôter les boues décantées dans le fond de la citerne et nettoyer le filtre 3 à 4 fois par an, d’autant plus lorsque les feuilles tombent et à l’arrivée du printemps. »

Au final… 

Pour un récupérateur d’eau de pluie avec une citerne en béton, vous payerez entre 1.500 et 4.500 euros. Le prix variera entre 2.240 et 6.000 euros pour une citerne en plastique. N’oubliez pas que vous devez encore ajouter les frais d’installation à la facture. 


https://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/sanitaire/traitement-des-eaux-usees/que-coute-un-recuperateur-deau-de-pluie/