livios logo

Domotique en rénovation : les obstacles et possibilités

Un système domotique automatise votre habitation en intégrant et gérant de manière centralisée les éléments techniques comme l'éclairage, le chauffage, les volets et les interrupteurs. Dans une nouvelle construction, vous avez carte blanche pour l'installation d'un tel système, mais pour une maison existante, c'est bien entendu différent.

Rénover en cassant les murs ou sans casser les murs

Vous envisagez une rénovation complète de votre maison et vous avez des projets de rénovation importants ? Ou bien n'y a-t-il pas de rénovation prévue mais vous voulez plus de confort ? Là aussi, vous avez de nombreuses possibilités de rendre votre maison plus intelligente. Lors d'une rénovation complète, vous devez également vous occuper de l'électricité. Un système domotique complet s'intégrera alors facilement dans vos plans. Mais même avec une rénovation limitée, il existe plusieurs solutions pur une smarthome.

La domotique dans une rénovation en profondeur

En cas de rénovation complète ou de transformation complète du sous-sol jusqu'au grenier, vous pouvez investir immédiatement dans un système domotique câblé. L'enlèvement du câblage existant et des points de commande de l'ancienne installation électrique du mur, leur remplacement par de nouveaux points de câblage et de commande et l'installation d'une armoire électrique adaptée représentent un coût supplémentaire limité. Vous rendez votre maison complètement intelligente et prête pour l'avenir.

automation

En cas de rénovation complète du sous-sol jusqu'au grenier, vous pouvez investir immédiatement dans un système domotique câblé.

Photo Niko Home Control
  

Dock Square

Un système domotique nécessite outre un câble d'alimentation d'une installation électrique standard aussi une ligne de transmission de données.

Photo Vecolux bvba
  

brainbox

Si vous voulez régler la température de votre maison, vous pouvez le faire à l’aide d’un thermostat intelligent par exemple que vous intégrez dans l’application sur votre smartphone.

Photo Brainbox®
  

La domotique sans casser les murs

Si vous n'aimez pas les gros travaux, vous avez toujours la possibilité d'intégrer des solutions sans fil pour une smarthome. Vous devez seulement installer une passerelle qui relie entre eux votre réseau domestique, l’internet et tous les appareils intelligents dans la maison. Vous devez également remplacer quelques prises de courant et interrupteurs existants par des prises et interrupteurs connectés. Ils contrôlent l'éclairage et les volets roulants.

Vous pouvez simplement coller ou visser un interrupteur sans fil sur votre mur. Ainsi, vous pouvez par exemple remplacer un interrupteur qui disparaît derrière une armoire. Ou vous pouvez ajouter un interrupteur là où il n'y en a pas assez. Vous pouvez aussi ajouter un gradateur au placard à côté du canapé dans votre salon. Les émetteurs sans fil derrière vos interrupteurs, les récepteurs chez les lampes et les volets rendent votre maison beaucoup plus intelligente qu'elle ne l'était avant la rénovation.

Câblé ou sans fil ?

Un système domotique nécessite outre un câble d'alimentation d'une installation électrique standard aussi une ligne de transmission de données. Cette ligne de transmission de données a pour but d'échanger les informations entre les différents composants.

Dans une habitation existante, vous avez par conséquent deux options. Soit vous optez pour un système câblé et ajoutez la ligne de transmission de données, soit vous choisissez une solution sans fil sans câblage supplémentaire.

  • Système câblé : ce système vous permet en effet de profiter de tous les avantages de la domotique. Cela implique cependant que vous devrez faire des travaux plus conséquents pour tirer le câble de transmission de données au travers de toute votre maison pour raccorder les différents composants.
  • Système sans fil : ce système est cependant plus limité au niveau des fonctions. Les systèmes domotiques sans fil servent à la base uniquement pour l'éclairage, les volets à enrouleurs et les programmations. Mais vous pouvez également commander d'autres appareils à l'aide d'intégrations. Si vous voulez régler la température de votre maison, vous pouvez le faire à l’aide d’un thermostat intelligent par exemple que vous intégrez dans l’application sur votre smartphone.
Valena ensuite avec les commutateurs Netatmo Switch Home

La passerelle communique sans fil avec vos appareils intelligents et avec votre réseau domestique via wifi.

Photo Legrand Group Belgium
  

Salon Living Now Bticino

Un système domotique peut être étendu à l'infini en y reliant un plus grand nombre d’applications et de fonctions.

Photo BTicino
  

Transfert de données sans fil 

Pour le transfert de données sans fil, trois options sont possibles : radiofréquence, Zigbee ou Bluetooth

  • Radiofréquence : Cette technologie très répandue est utilisée depuis 15 ou 20 ans, principalement dans de petites applications avec un émetteur et un récepteur. Par exemple, un interrupteur qui commande la lumière. Pour les communications par radiofréquence, les récepteurs ne doivent pas être en vue de l'émetteur. 
  • Zigbee : Il s'agit d'une technologie de radiofréquence dans laquelle tous les produits communiquent sans fil au moyen d'une passerelle qui, à son tour, communique avec le réseau domestique via wifi. Zigbee est l'une des technologies les plus utilisées aujourd'hui. 
  • Bluetooth : Avec cette technologie, les commutateurs communiquent sans fil. L'avantage est qu’on peut également faire fonctionner un commutateur avec son smartphone sans devoir se connecter au réseau wifi. 

Autrefois, on utilisait aussi le Powerline. Cette technologie permettait, à l'aide d'adaptateurs spéciaux, la transmission de données via le circuit électrique et était également utilisé pour réaliser des réseaux informatiques sans câblage supplémentaire. Cette technique était surtout appliquée pour créer des petites installations.

Rendre les appareils existants intelligents

Un système domotique peut être étendu à l'infini en y reliant un plus grand nombre d’applications et de fonctions. Mais que faire si vous avez déjà un détecteur de fumée ou un vidéophone ? En principe, si l'appareil peut envoyer un signal, un système domotique peut le recevoir. Mais on vous conseille de bien vous informer si vous envisagez faire cela. 

C'est ce qu'on appelle le retrofit : vous cherchez une solution pour rendre les anciens appareils intelligents, de sorte que la nouvelle technologie dans la maison fonctionne avec les anciens appareils. Par exemple, vous n'avez pas la possibilité d'installer un nouvel éclairage avec des capteurs ? Alors vous pouvez facilement le résoudre avec des interrupteurs intelligents qui contrôlent l'éclairage existant. 

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/smarthome/domotique/domotique-en-renovation-les-obstacles-et-possibilites/