livios logo

Un système domotique sur mesure en 5 étapes

Vous projetez d’équiper votre maison d'un système domotique, mais vous ne savez lequel choisir ? Pas étonnant ! Le marché regorge de marques et de composants, ce qui, naturellement, ne facilite pas la comparaison des différents produits.

Étape 1 : cernez vos besoins

Tout commence par l’identification de vos besoins : en tant qu’utilisateur, de quoi avez-vous besoin ? Cette question déterminera le prix de votre projet. Qu’attendez-vous de votre futur système ? Vous visez surtout un confort de vie supérieur ? Vous privilégiez les économies d’énergie ? Vous voulez simplement automatiser l’éclairage ? Quelques interrupteurs intelligents suffisent ou vous voulez un système plus global avec un écran tactile ?  

Étape 2 : système fermé ou ouvert ?

Un deuxième facteur important est le choix entre un système fermé ou ouvert. Un système fermé signifie qu’il n’est compatible avec aucun autre. « L’un des grands inconvénients de ce choix est que l’on se lie à un seul fabricant. Si un concurrent sort un composant intéressant, on ne pourra pas l’intégrer par la suite dans son système. Et quid si votre fabricant décide de ne plus investir dans la ligne des appareils que vous avez installés : qu’est-ce qui sera prévu pour les réparations ou les remplacements ? 

En revanche, un système ouvert travaille selon le principe de la coupole. Par exemple, le protocole KNX garantit que tous les fabricants qui y adhèrent sont compatibles. De cette manière, on n’est plus lié à un seul fabricant lorsque l’on choisit une marque déterminée.

vecolux

Photo Vecolux bvba
  

bord de pose

Photo BTicino
  

Étape 3 : confort d’utilisation

La domotique peut exercer bien des fonctions, mais si on ne sait pas les utiliser, à quoi servent-elles ? En comparant les différents systèmes, évaluez donc bien leur confort d’utilisation respectif. L'installateur ou vous, pouvez-vous (re)programmer quelque chose ? La programmation s'effectue par ordinateur ? 

Étape 4 : système centralisé ou décentralisé ?

Dans un système centralisé, toute l’intelligence se trouve dans un seul appareil qui commande tous les autres composants. Si cette unité centrale tombe en panne, on ne peut plus rien commander, ce qui est assez embarrassant. 

Dans un système décentralisé, tous les composants sont intelligents. Si l’un d’entre eux ne fonctionne plus, les autres ne sont pas affectés. On peut toujours commander le reste de l’installation, ce qui n’est donc pas le cas dans un système centralisé. 

Étape 5 : système câblé ou sans fil ?

Dans un système câblé, tous les composants sont reliés entre eux par des câbles. « Un système câblé est une bonne solution pour les projets de nouvelles constructions ou pour les rénovations si l'électricité sera rénovée. Dans le système câblé, les fonctions standards sont plus nombreuses et le pilotage à l’aide d’un écran tactile dans la maison est également possible.

La solution sans fil est idéale si vous voulez rendre votre habitation existante intelligente. Vous devez seulement installer une passerelle et remplacer quelques prises de courant interrupteurs existants par des prises et interrupteurs connectés. Si vous choisissez un système sans fil, vous ne pourrez à la base commander que vos éclairages et volets au moyen de votre smartphone. T outes les autres technologies sont possibles à l’aide d’intégrations. 

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/smarthome/domotique/un-systeme-domotique-sur-mesure-en-5-etapes/