livios logo

Entretenir votre système de ventilation : quand et par qui ?

Hormis une bonne conception et une installation correcte, un entretien régulier constitue le troisième pilier d’un système de ventilation sain.

Quel entretien pour les systèmes A et C ?

Pour un système A, l’entretien est limité à maintenir propres les ouvertures réglables d’amenée et d’évacuation d’air. Passer celles-ci à l’aspirateur suffit. L’entretien du système C est plus conséquent, parce qu’il faut nettoyer le réseau de gaines, le(s) ventilateur(s) et clapets d’évacuation. 

Conseil : voici la différence entre un système A, B, C et D.

Uithalen_regelklep_1_LowRes

Pour maintenir votre système de ventilation sain, un entretien régulier est très important.

Photo Duco Ventilation & Sun Control
  

ZehnderZehnderCSYComfoAirQ600STComfoFond-LQcsi180cp180milieufhwfilterComfoPipeCompactPrint72072

Les filtres doivent être nettoyés ou remplacés régulièrement.

Photo Zehnder Group Belgium
  

L’entretien est essentiel dans le système D

L’entretien est un point sensible dans un système D. Si les filtres, ventilateurs ou le réseau de gaines côté amenée d’air ne sont pas propres, c’est de l’air vicié qui sera amené dans votre habitation. Par conséquent, il est important que les éléments du système soient nettoyés voire remplacés régulièrement. Convenez avec l’installateur de la fréquence de l’entretien.

Un plan de maintenance

Lors de la finition et de la réception d’une installation, l’installateur établit un plan de maintenance. Celui-ci répartira les opérations de maintenances que vous, utilisateur, pouvez effectuer par vous-même et celles qui relèveront de l'installateur.

ventilation entretien grilles de ventilation

Vous pouvez réaliser vous-même certaines opérations d’entretien, mais vous devez confier à l’installateur l’entretien du réseau de gaines et des ventilateurs.

Photo Begetube
  

VentilairAdvance350filterphoto

Aspirer et remplacer les filtres : ce sont des tâches relativement simples.

Photo Ventilair Group
  

Qui fait quoi ?

Par exemple, vous pouvez tout à fait nettoyer vous-même les ouvertures d'alimentation et d'évacuation, aspirer et remplacer les filtres : ce sont des tâches relativement simples. Toutefois, vous laisserez le soin à l'installateur de s'acquitter du nettoyage des ventilateurs et de l’échangeur de chaleur, de l’inspection et du nettoyage des conduits d’air.

Fréquence

Outre cette répartition des tâches, vous vérifierez également la fréquence de ces entretiens. A quel rythme tel ou tel composant doit être remplacé ou nettoyé. Cela change souvent d’un fabricant à l’autre, mais cela dépend également de la qualité de l’air entrant. Si celui-ci est mauvais, cela aura bien évidemment une influence sur les filtres.

Vous devrez intervenir vous-même environ tous les trois mois pour certaines tâches de maintenance tandis que l’installateur fera un entretien plus complet tous les deux ou trois ans.

L’entretien commence dès la conception

L’entretien d’un système de ventilation mécanique joue, lui aussi, un rôle très important, à tel point que l’architecte devra en tenir compte lors de l’élaboration de ses plans. En effet, les pièces qui nécessitent un entretien régulier devront être plus facilement accessibles.

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/ventilation/placement-et-entretien-de-ventilation/24491/entretenir-votre-systeme-de-ventilation-quand-et-par-qui/