Comment chauffer votre salle de bains de manière efficace ?

Personne n’aime rentrer dans une salle de bains froide, en tout cas certainement pas en hiver. Mais comment chauffer de manière optimale une pièce que vous n’occupez que sporadiquement dans la journée ? Pour des conseils thermiques, nous nous sommes adressés à Techlink, la fédération professionnelle belge des installateurs.

“Avant toute chose, il est primordial de connaître vos exigences en matière de confort”, déclare Kurt Van Campenhout, Technical Sector Manager HVAC & Plumbing chez Techlink. “Ensuite, la taille de la salle de bains joue aussi un rôle.” Van Campenhout passe en revue 3 options et combinaisons pratiques.

Chauffage de sol

Si pour vous le confort est essentiel, un système de chauffage de sol est une option. “Le chauffage de sol assure non seulement le réchauffement primaire de la pièce, mais aussi une répartition optimale de la chaleur. Dans ce cas, la surface du sol est chaude et agréable.  Ainsi, vous ne risquez pas d’avoir les pieds froids.” Et Kurt de préciser directement : “Compte tenu de la surface, ces systèmes sont malheureusement souvent insuffisants dans les salles de bains pour atteindre (rapidement) une bonne température confortable. Leur réactivité thermique est relativement lente.

Pour une élévation rapide de la température, le chauffage de sol n’est pas adapté dans la salle de bains.” En fonction notamment de la surface au sol, du type d’installation, de la distance entre les conduites de chauffage et de l’utilisation du système comme chauffage principal ou d’appoint, le chauffage de sol dans la salle de bains coûte entre 17 et 75 euros par m².

Lisez également : Comment utiliser le système de chauffage de sol de la manière la plus éco-énergétique ?

Sèche-serviette

Le sèche-serviette constitue une autre source de chaleur pour la salle de bains. “Avec des appareils plus grands et plus performants et une température de fonctionnement élevée, le sèche-serviette peut faire office de chauffage principal. La répartition de la chaleur est toutefois moins optimale.” Ce système s’avère également souvent insuffisant pour obtenir rapidement le confort thermique souhaité.

“Ces appareils présentent une bonne réactivité et permettent d’augmenter rapidement la chaleur ambiante. Associé à un système de chauffage de sol, le sèche-serviette est capable de booster le réchauffement de la pièce.” Le prix d’un sèche-serviette varie entre 100 et 1.700 euros.

Le risque d’électrocution est maximal dans la salle de bains. Quelles précautions prendre lors de l’installation de l’électricité ? Un aperçu.

Booster

Avec un booster de chauffage central, au moyen d’un appareil électrique ou d’un radiateur, vous pouvez aussi atteindre la température de confort dans la salle de bains. “Vous pouvez utiliser celui-ci en combinaison avec un chauffage de sol et un sèche-serviette. Les appareils possèdent une puissance thermique suffisante pour augmenter rapidement la température.”

Salles de bains plus spacieuses

La manière optimale pour chauffer une salle de bains dépend en grande partie de la taille de la pièce. “La place disponible dans la salle de bains limite le choix des systèmes à mettre en oeuvre”, explique Kurt. Souvent, il reste peu de place, à côté de la baignoire, de la douche, du w.c. et du lavabo.

Lecture conseillée : Comment concevoir au mieux l’aménagement de votre salle de bains, quelle qu’en soit la taille ?

“Un système constitué d’un chauffage principal (chauffage de sol) avec un booster (radiateur ou appareil électrique) doit au minimum avoir la puissance nécessaire pour augmenter rapidement la température de 2 à 4 °C.”

Salles de bains exiguës

Dans certaines maisons, la salle de bains comporte une douche et un évier, mais pas de toilette. “Dans ce cas, un système unique peut suffire”, nuance Kurt, “comme un sèche-serviette raccordé au système de chauffage central doté d’un booster électrique intégré. Un régulateur permet d’automatiser la fonction on/off.”

Rénover votre salle de bains ? Si vous êtes bien préparé, vous économiserez de l’argent.

Exigences personnelles

Suivant les indications précédentes, diverses combinaisons sont possibles. Celles-ci seront examinées par le vendeur ou l’installateur au cas par cas en concertation avec le client. “Il convient d’adapter le système à vos habitudes de vie, vos exigences en termes de confort, votre budget disponible et le coût final d’utilisation des systèmes”, conclut Kurt.

Vous voulez trouver l’inspiration pour votre salle de bains ? Lauranne et Rémy ont fait aménager la salle de bains de leurs rêves pour moins de 18.000 euros.

Articles partenaires

Voir tous les partenaires
  • Chauffage hybride : du bien à l’environnement tout autant qu’à votre portefeuille

    Vous disposez encore d'une ancienne chaudière de chauffage central qui, si elle fonctionne encore très bien, commence à accuser son âge ? L’envolée des...

    L'article en entier
  • Remplacez votre ancienne chaudière à gaz et gagnez trois fois !

    Actuellement, environ 2 millions de familles en Belgique chauffent encore avec une chaudière traditionnelle sans condensation. Avez-vous encore une de ces...

    L'article en entier
  • Bulex Services

    Des solutions pour l'entretien, le dépannage et le conversion gaz de votre système de chauffage

    L'article en entier
  • Comment réalise-t-on une installation au gaz propane ?

    Pour ceux qui n’ont pas la possibilité d’un raccordement au réseau de gaz naturel et qui ne souhaitent pas avoir recours au mazout, une installation au gaz ...

    L'article en entier