livios logo

Eviter les ponts thermiques

Les ponts thermiques sont des maillons faibles dans l’isolation thermique du mur, d’un endroit où le « manteau isolant » a été interrompu. Les endroits les plus courants ? Au droit des seuils, aux endroits où le mur creux repose sur la fondation, où un mur intérieur et un mur extérieur se touchent, où une dalle de sol touche le mur extérieur, aux balcons et linteaux, ...

Cause principale

La casue principale des ponts thermiques ? Le mauvais placement du matériau d’isolation (p. ex. boursouflures de mortier qui font en sorte que les panneaux n’adhèrent pas bien). Le risque est plus grand en cas de murs creux qu’en présence de murs enduits à l’extérieur.

Risques

Les ponts thermiques favorisent les déperditions thermiques, ce qui est néfaste pour votre confort et votre consommation énergétique. Ils peuvent se traduire par l’apparition de condensation sur les parois intérieures, d’où formation de moisissures et de pourriture. 

Faites très attention si les murs sont extrêmement bien isolés Plus votre isolation sera efficace, plus le contraste avec les éléments où l’isolation est mauvaise sera grande.

Photo Centre de la Construction durable
  

Photo Centre de la Construction durable
  


  

Photo Deceuninck
  

Photo ENGIE Electrabel
  

Photo ENGIE Electrabel
  

Comment les éviter ?

Evitez les ponts thermiques en vérifiant si le matériau d’isolation est bien accroché, surtout aux endroits à risques, en vérifiant s'il est solidement fixé contre le mur intérieur, en évitant de laisser des résidus de mortier dans le creux et en évitant que les éléments en béton (linteaux, appui de plancher) ne soient complètement fixés contre le parement. 

En collaboration avec


https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/isolation/isolation-des-murs/eviter-les-ponts-thermiques/