Une maison plus éco-énergétique ? Un audit est le meilleur révélateur

Alors que les prix de l’énergie atteignent des scores historiques, de nombreux propriétaires souhaitent faire des travaux dans leur habitation. Mais avant de réaliser le moindre investissement, il est important que vous ayez une idée très précise de l’état de votre habitation et des interventions qui sont recommandées. Un audit énergétique est le meilleur moyen de le savoir. Comment cela se passe précisément ? Notre rédaction a suivi l’architecte Kris Reynders d’ImmoPass lors d’une visite sur place à Hoeselt dans le Limbourg.

Concrètement, il s’agit d’une maison individuelle avec deux niveaux de construction à part entière et une toiture à deux versants. Le bâtiment est implanté sur une parcelle triangulaire et est surélevé de quelques mètres. Construite en 1948, l’habitation a subi une profonde rénovation en 2010 en respectant les normes en vigueur à l’époque. La maison est chauffée au moyen d’une chaudière gaz à condensation, est équipée d’un vitrage isolant et ses toiture, sol et coulisse sont isolés. Les propriétaires ont fait réaliser cet audit dans le but premier de connaître son étiquette énergétique actuelle

Étape 1 : collecte des informations

Pour que le déroulement de l’audit énergétique soit optimal, ImmoPass avait demandé au préalable aux propriétaires de l’habitation de lui fournir quelques documents. Comme le certificat PEB, le rapport technique de l’électricité et de l’installation de gaz ou du réservoir à mazout. De même que des factures et rapports d’entretien récents.“Pour nous, architecte, cela nous aide à rédiger un rapport précis et complet”, explique Tim Van Helden, Chief Operations d’ImmoPass. “Et cela constitue une importante plus-value pour la qualité de l’audit.”

Étape 2 : visite sur place

Lors de la visite de l’habitation, Kris Reynders réalise une analyse énergétique de l’enveloppe du bâtiment et de toutes les techniques. Et ce, de la cave jusqu’au grenier. Pièce par pièce, il cartographie la maison, prend des photos et explique brièvement aux propriétaires ce qui est bon dans chaque pièce et ce qui pourrait être amélioré. Architecte Kris Reynders : “Nous prévoyons donc largement le temps qu’il faut pour cette visite, car nous devons contrôler énormément de choses :

  • l’isolation de la toiture, des façades et des sols ;
  • la performance énergétique de la menuiserie extérieure ;
  • la performance énergétique de l’installation de chauffage ;
  • l’installation pour la production d’eau chaude sanitaire ;
  • les éventuelles installations de ventilation et de cogénération ;
  • les sources d’énergie renouvelable.

C’est à cette seule condition que nous obtenons un bon aperçu de l’état de l’habitation et où se trouve le potentiel d’amélioration. Pour cette maison précise, la base est en ordre et bien rénovée. Bien qu’il reste certainement une série d’améliorations à apporter.” Comme ces quick wins, dont c’est le cas de beaucoup d’habitations :

  • Remplacez toutes les lampes par des lampes led.
  • Prévoyez une aération de la cave au moyen de grilles.
  • Isolez les conduites de chauffage dans la chaufferie.
  • En premier lieu, il est recommandé de s’attaquer à l’aspect isolation, et plus précisément de renforcer l’isolation de la toiture et de prévoir un bon pare-vapeur, mais aussi d’isoler le plafond de la cave.
  • Il est recommandé de placer des panneaux solaires et éventuellement aussi un chauffe-eau solaire.
  • Au niveau de la technique de chauffage, le régime de chauffe doit être optimisé. Une chaudière bien réglée a un fonctionnement plus économique.
  • La production d’eau chaude pourrait éventuellement être réalisée au moyen d’un chauffe-eau thermodynamique associé à des panneaux solaires.
  • L’installation de détecteurs de fumée doit être revue. Il y en a en suffisance, mais ils ne sont pas toujours placés au meilleur endroit dans la pièce.

Étape 3 : Rapport circonstancié

Après la visite sur place, Kris intègre toutes les données et photos de l’habitation dans un rapport circonstancié. Quelques semaines plus tard, les occupants de l’habitation reçoivent un rapport de plus de 50 pages avec notamment une description de la situation actuelle et pour chaque installation, une proposition d’amélioration et le degré de priorité de l’intervention. Il s’y trouve également une estimation de prix, ainsi que la période d’amortissement et des primes disponibles. Vous disposez ainsi d'un plan d’action concret sur papier pour préparer votre habitation aux objectifs de 2050.

Après tous les travaux de rénovation, l’habitation en question s’était déjà hissée au niveau de l’étiquette énergétique B. Pour atteindre l’étiquette A l’étape suivante consiste surtout à renforcer l’isolation et à prévoir des techniques à énergie renouvelable.

Également utile pour l’achat d’une habitation

Il suffit de regarder les prix demandés des maisons et on le voit immédiatement : les maisons rénovées sont vendues plus chères que des propriétés similaires qui ne sont pas adaptées aux recommandations énergétiques actuelles. Lorsque vous rénovez, vous offrez plus de valeur à votre maison. Avec une meilleure apparence et une performance énergétique améliorée, vous serez en phase avec les exigences de performance énergétique de demain.

Articles partenaires

Voir tous les partenaires